Une maman indépendante à droit à 12 semaines de congé de maternité, une exonération d’un trimestre de cotisations sociales et 105 titres-services gratuits, accordés automatiquement depuis le 1er septembre.

Douze semaines de congé de maternité. Oui et de ces douzaines semaines, trois sont obligatoires: une avant la date présumée de l’accouchement. Durant les semaines optionnelles, la mère peut choisir de reprendre partiellement son activité. Elle peut alors prendre jusqu’à dix-huit semaines de congé de maternité à mi-temps. L’allocation à temps plein est de 467,47 € par semaine. C’est la moitié quand le congé est pris à mi-temps.

Un trimestre sans cotisations sociales. Il n’y a pas de cotisations sociales à payer pour le trimestre qui suit celui de l’accouchement. Sans impact sur les droits sociaux: ceux-ci continuent à courir normalement.

105 titres-services gratuits. Une maman indépendante à titre principal a aussi droit à 105 titres-services après son accouchement. Des titres-services qu’il ne faut plus demander soi-même depuis le 01.09.2017: la caisse d’assurances sociales les accorde automatiquement !